Prochain roman :

genre : science-fiction / anticipation / dystopie

Etat d'avancement :

©2019 par Sealeha. Créé avec Wix.com

  • Sealeha

Un site et un blog d'auteur... Mais pourquoi donc ?

Mis à jour : 27 déc 2019


C'est vrai, ça, pourquoi prendre la peine de faire un site, et de l'agrémenter d'un blog ? Bon, d'accord, le site te permet de mettre en valeur ton travail, ok, je te l'accorde... Mais un blog ?


Je te remercie pour ta question, pleine de bon sens, à laquelle je vais m'efforcer de répondre.


Bien. Alors pourquoi un blog... Eh bien figure-toi, cher lecteur imaginaire, que l'écriture est une activité relativement solitaire. Pour preuve, je suis en train de m'adresser à un personnage qui n'existe pas... Et parfois, comme tout animal social, l'écrivain a besoin de nouer des liens avec les autres. Si, si, je te jure, même les romanciers, ces êtres qu'on se figure semblables à des ermites à la peau aussi pâle que des vampires, tellement ils voient peu le soleil. Même eux.


Alors bon, je ne dis pas que je ne parle jamais à personne, hein, d'ailleurs j'ai un autre métier, je ne vis pas de l'écriture (ah ce doux rêve). Mais disons qu'échanger autour des romans ou de la littérature de l'imaginaire, ce n'est pas spécialement ce qu'on fait autour de la machine à café là où je bosse. Et que moi j'avais bien envie de parler de ça, justement.


J'ai déjà tenté de passer par Facebook, en créant ma page (que tu trouveras en haut, en appuyant sur le petit "f" ^^). C'est pas si mal, hein, ça m'a permis de voir que certains des contacts que j'avais déjà s'intéressaient à l'écriture, que certains d'entre eux, même, s'étaient déjà plongés dans cette aventure formidable d'inventer une histoire et de la coucher sur papier (enfin sur ordinateur j'imagine). Mais Facebook est taquin : il ne leur permet pas de voir chacune de mes publications, ce qui empêche de véritables communications.


Et puis je me suis souvenue qu'il y a quelques années, quand j'avais créé un blog autour de la cosmétique maison (que je n'alimente plus, car j'ai bien trop réduit cette activité pour pouvoir poster régulièrement), j'avais A-DO-RE les relations que j'avais nouées avec les gens qui passaient régulièrement dans mon petit chez-moi virtuel. Cela m'avait permis de découvrir leurs univers, nous-nous inspirions les uns-les autres, et nous partagions nos trucs et astuces, nos recettes, nos conseils.


Alors je me suis dit qu'un blog autour de mes activités d'écriture me permettrait certainement la même chose. Et puis qui ne tente rien n'a rien ^^ On verra bien si la mayonnaise prend !


OK, d'accord, je vois mieux... Mais tu es sûre que c'est le bon moment ? Alors que tu n'as, jusqu'à présent, publié qu'un seul roman ! Tu n'aurais pas mieux à faire, je ne sais pas moi, comme écrire justement ?


Je te remercie également pour cette nouvelle question, très chaleureuse, à laquelle je vais aussi répondre.


Alors déjà, oui, effectivement, je n'ai publié qu'un seul roman. Mais si je fais un site, avec un blog, c'est bien que je n'ai pas l'intention de m'arrêter là. Je suis d'ailleurs en train de finir un second roman (j'en suis à la réécriture), et j'ai déjà bien avancé sur le plan d'un troisième. Donc à terme, ça sera le blog d'un auteur de plusieurs livres, il faut bien commencer quelque part !


Et puis bon, pour tenir un blog, il faut bien écrire, non ? Donc voilà, j'écris ^^


OK, admettons... Mais du coup, on va y trouver quoi dans ton blog ? J'espère que tu ne vas pas passer ton temps à essayer de nous vendre tes écrits au moins ?


Non, rassure-toi, ô lecteur imaginaire un brin agressif. Je ne vais pas passer mon temps à faire de la pub. Bien sûr, quand mes nouveaux romans seront publiés, je communiquerai sur leur sortie, logique, mais ce blog n'a pas un but promotionnel.


Je me dis qu'il peut être intéressant, pour un lecteur (pas imaginaire, celui-là) de découvrir l'envers du décor : comment on écrit un roman, quelles questions un auteur peut se poser, où est-ce qu'il puise son inspiration, comment il travaille...


Du coup, dans un premier temps, j'ai imaginé trois rubriques pour ce blog :

  • une autour de l'écriture (comment ça se passe, entre la phase de préparation, l'écriture elle-même, la correction et la publication) ;

  • une autour de l'univers de l'imaginaire, tout ce qui peut permettre de puiser de l'inspiration, en tout cas tout ce qui m'aide, moi, à nourrir mon monde intérieur ; et puis je me suis dit que j'inclurai aussi dans cette rubrique quelques écrits courts que je pourrai offrir aux lecteurs ;

  • et une dernière que je vais pour l'instant appeler lifestyle, parce que c'est le mot à la mode, à défaut de trouver mieux, qui rassemblera les billets un peu comme celui-ci où je raconte ce qui me passe par la tête, et où je partagerai mon quotidien d'auteur.

Ah je vois mieux, merci.


De rien.


Mais au fait, c'est quoi ta manie, là, de mettre "auteur" alors que t'es une fille ? T'es pas censée écrire "autrice" ou bien "auteure" ou bien "écrivaine" ? Pas très inclusif ton truc !


Ah ça ! Non, mais c'est parce que les mots que tu cites, je les trouve très laids. Je ne dois pas avoir assez l'habitude de les entendre, je ne sais pas...


Et puis bon, tu sais, je suis certainement un peu old school, mais quand on me dit que je fais une activité (auteur), ben je ne comprends pas pourquoi je devrais à tout prix la féminiser. Je la fais aussi bien que si j'avais des attributs masculins, ça ne changerait rien, ça ne me permettrait pas d'écrire mieux ou d'être plus inspirée. Alors je ne vois pas pourquoi je serais obligée d'utiliser un autre mot, qui n'est même pas dans le dictionnaire en plus.


Voilà.


C'est tout, aussi simple que ça...


OK tu fais comme tu veux, après tout, c'est ton blog. Et sinon, tu as l'intention d'écrire tous tes billets comme ça, en questions / réponses ? Nan parce que ça peut être lourd à force...


Non, promis, je vais arrêter. Et puis sinon les lecteurs vont finir par se demander si je suis bien toute seule dans ma tête...


Bon, et sinon, ça vous intéresse a priori, un blog comme celui-ci ?


Oui, oui, ce coup-ci c'est bien à vous que je m'adresse.


Si vous êtes un lecteur non imaginaire, vous pouvez réagir dans les commentaires :) Et je vous remercie déjà d'avoir pris le temps de lire toute ma prose !


16 vues